En Île-de-France, moins de 10% des fruits et légumes que nous mangeons proviennent du territoire francilien. Nous descendons à moins de 1,5% en ce qui concerne la viande et le lait. (source : IAU-idf)

Avec le regain de l’agriculture locale, de quelles solutions disposons-nous aujourd’hui sur notre territoire pour nourrir une population de 7 millions d’habitants ? La construction du Grand Paris aura-t-elle un impact sur le futur modèle alimentaire métropolitain ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.